Philosophie

Circulaire de rentrée 2020

La circulaire de rentrée 2020 est parue dans le BO n°28 du 10 juillet 2020.

L’École de la République œuvre à l’accomplissement des élèves par l’élévation du niveau général, leur bien-être et la justice sociale. Face à la crise sanitaire, la mobilisation de l’ensemble des personnels de l’éducation nationale a permis de réagir collectivement avec efficacité et créativité. Ainsi, grâce au travail de tous, la France a eu l’un des plus faibles taux de décrocheurs en Europe, un enseignement à distance salué par les parents et l’un des déconfinements scolaires les plus volontaristes. Notre réussite tient à cet engagement collectif, à un esprit d’équipe. Notre action a permis de limiter les conséquences du confinement sur le niveau des élèves et de maintenir le lien avec l’institution scolaire. La diversité des situations personnelles des élèves pendant cette période induit cependant des écarts d’apprentissage. Elle les a aussi conduits à développer d’autres compétences ou qualités : engagement, autonomie, recours aux outils numériques. L’objectif prioritaire de cette rentrée est d’établir un cadre serein propice aux apprentissages et à la reprise de la vie collective. Il s’agit de résorber les écarts qui ont pu naître de cette crise sanitaire, ce qui implique d’identifier les besoins propres à chaque élève et d’y répondre de manière personnalisée. Ces besoins peuvent consister en une réponse pédagogique, un soutien social, un accompagnement psychologique. La création d’un vaste ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports est l’occasion de déployer une vision riche et cohérente du temps scolaire et du temps périscolaire de l’enfant. L’année 2020-2021 sera caractérisée par le développement du sport et de la culture dans la vie de chaque élève. L’éducation physique et sportive ainsi que l’ensemble des disciplines artistiques seront au cœur de cette priorité.

L’année scolaire 2020-2021 poursuit quatre priorités :

  • protéger la santé des élèves et des personnels ;
  • développer l’esprit d’équipe tant chez les adultes que chez les élèves pour assurer notre mission fondamentale de transmission des savoirs et de réduction des écarts de niveau ;
  • assurer la pleine inclusion de tous les enfants à besoins éducatifs particuliers ;
  • transmettre les valeurs civiques.

Pour cela, le ministère mobilise des moyens dédiés :

  • 1 688 postes supplémentaires dans le premier degré à la rentrée scolaire 2020 (dont 1 248 postes créés dans le cadre de la crise sanitaire) qui s’ajoutent aux 10 517 créations de postes dans le premier degré depuis 2017 ;
  • 8 000 nouveaux postes d’accompagnants en situation de handicap (AESH), dont 4 000 créations supplémentaires qui viennent s’ajouter aux 4 000 créations prévues en loi de finances initiale ;
  • 1 500 000 heures supplémentaires mobilisées pour renforcer l’accompagnement personnalisé et l’aide aux devoirs et 130 000 heures d’assistants d’éducation (AED) d’ici le mois de décembre, pour accompagner le début d’année. Ces moyens sont connus de chaque établissement avant la rentrée scolaire, et peuvent, le cas échéant, faire l’objet d’ajustements tenant compte des difficultés rencontrées dans les territoires.

Lire l’intégralité de la circulaire dans le BO n°28 du 10 juillet 2020

Mise à jour : 11 juillet 2020