Visuel du bouquet de services académiques

Philosophie

Pour l'école de la confiance

Le nouveau baccalauréat à compter de la session 2021

Le baccalauréat général et technologique 2021 verra ses conditions de délivrance et d’organisation modifiées, c’est ce que précisent un décret et un arrêté publiés le 17 juillet 2018 au Journal officiel. Ces modifications impactent les élèves de Seconde dès la rentrée 2018.

Nouveau bac : ce qui change
Publié le 24 août 2018 - Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Les baccalauréats général et technologique évaluent désormais les enseignements communs, les enseignements de spécialité choisis par l’élève et, le cas échéant, des enseignements optionnels. Les premiers élèves concernés par cette nouvelle formule sont ceux qui entrent en classe de Seconde à la rentrée prochaine.

L’examen est resserré autour :

  • d’une épreuve anticipée de français, écrite et orale, en classe de Première ;
  • et de quatre épreuves en classe de terminale : deux portant sur les enseignements de spécialité, une épreuve de philosophie, et une épreuve orale terminale.

Il introduit également une part de contrôle continu dans l’évaluation. La note de contrôle continu représentera 40 % de la note finale :

  • 30 % provenant des notes obtenues en Première et Terminale aux épreuves communes de contrôle continu en Histoire-Géographie, Langue vivante A, Langue vivante B, Enseignement scientifique, Éducation physique et sportive et l’enseignement de spécialité choisi par le candidat ne donnant pas lieu à une épreuve terminale ;
  • et 10 % provenant des notes du bulletin scolaire sur ces deux années en Français, Philosophie, Histoire-Géographie, Enseignement moral et civique, Langue vivante A, Langue vivante B, Enseignement scientifique, Éducation physique et sportive) et les enseignement de spécialité (3 au choix du candidat en classe de première, 2 en classe de terminale), chacun des enseignements comptant à poids égal.
    Les épreuves communes sont au nombre de deux en Première et une en Terminale.
    Les 60 % restant de la note finale de l’examen sont apportés par les notes des épreuves dites terminales.

Pour le bac général, les coefficients sont de :

  • 10 % au total pour le français (5 pour l’écrit, 5 pour l’oral) ;
  • 8 % pour la philo ;
  • 10 % pour l’épreuve orale ;
  • 16 % pour chacune des deux épreuves de spécialité.

Le décret prévoit aussi que seules les notes des épreuves terminales supérieures ou égales à 10 peuvent désormais être conservées, après un échec à l’examen, pendant les 5 sessions qui suivent la première session à laquelle les candidats se sont présentés.

Le bac général voit ses séries (L, ES et S) supprimées mais le bac technologique conserve les siennes.

Textes de référence

Mise à jour : 25 août 2018