Visuel du bouquet de services académiques

Philosophie

Pour l'école de la confiance

Sommaire

{{ Décret n° 2018-614 du 16 juillet 2018 modifiant les dispositions du code de l'éducation relatives aux enseignements conduisant au baccalauréat général et aux formations technologiques conduisant au baccalauréat technologique - NOR: MENE1813135D}} Publics concernés : candidats au baccalauréat général et au baccalauréat technologique ; personnels enseignants de l'enseignement du second degré général et technologique ; membres des jurys ; personnels chargés de l'organisation de l'examen. Objet : modification des conditions de délivrance et d'organisation de l'examen du baccalauréat général et du baccalauréat technologique. Entrée en vigueur : les dispositions entrent en vigueur pour la session 2021 des baccalauréats général et technologique et prennent effet pour les épreuves anticipées de cette session. Notice : le décret modifie les dispositions relatives au baccalauréat général et au baccalauréat technologique. Il prévoit que{{ l'examen du baccalauréat général ne fait plus référence à des séries}}. {{L'examen du baccalauréat technologique conserve la référence aux séries existantes}}. L'examen des baccalauréats général et technologique évalue désormais les {{enseignements communs}}, les {{enseignements de spécialité}} choisis par l'élève et, le cas échéant, des {{enseignements optionnels}}. Il précise que les baccalauréats général et technologique sont resserrés autour d'{{une épreuve anticipée, écrite et orale, de français en classe de première}} et de {{quatre épreuves en classe de terminale }} : {{deux portant sur les enseignements de spécialité, une épreuve de philosophie, et une épreuve orale terminale}}. l introduit, en outre, {{une part de contrôle continu }} dans l'évaluation des enseignements pour la délivrance du baccalauréat. En dernier lieu, le décret prévoit que seules les notes des épreuves terminales supérieures ou égales à dix peuvent désormais être conservées, après un échec à l'examen, pendant les cinq sessions qui suivent la première session à laquelle les candidats se sont présentés. Références : le [code de l'éducation->https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006071191&dateTexte=29990101&categorieLien=cid], dans sa rédaction issue du présent décret, peut être consulté. Lire l['intégralité du décret->https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/7/16/MENE1813135D/jo/texte] sur Légifrance

Modifications des enseignements conduisant aux baccalauréats général et technologique à partir de la session 2021

Le baccalauréat général et technologique 2021 verra ses conditions de délivrance et d’organisation modifiées, c’est ce que précise le décret n° 2018-614 du 16 juillet 2018. Ces modifications impactent les élèves de Seconde dès la rentrée 2018.

Décret n° 2018-614 du 16 juillet 2018 modifiant les dispositions du code de l’éducation relatives aux enseignements conduisant au baccalauréat général et aux formations technologiques conduisant au baccalauréat technologique - NOR : MENE1813135D

Publics concernés : candidats au baccalauréat général et au baccalauréat technologique ; personnels enseignants de l’enseignement du second degré général et technologique ; membres des jurys ; personnels chargés de l’organisation de l’examen.
Objet : modification des conditions de délivrance et d’organisation de l’examen du baccalauréat général et du baccalauréat technologique.
Entrée en vigueur : les dispositions entrent en vigueur pour la session 2021 des baccalauréats général et technologique et prennent effet pour les épreuves anticipées de cette session.
Notice : le décret modifie les dispositions relatives au baccalauréat général et au baccalauréat technologique.
Il prévoit que l’examen du baccalauréat général ne fait plus référence à des séries. L’examen du baccalauréat technologique conserve la référence aux séries existantes.
L’examen des baccalauréats général et technologique évalue désormais les enseignements communs, les enseignements de spécialité choisis par l’élève et, le cas échéant, des enseignements optionnels.
Il précise que les baccalauréats général et technologique sont resserrés autour d’une épreuve anticipée, écrite et orale, de français en classe de première et de quatre épreuves en classe de terminale  : deux portant sur les enseignements de spécialité, une épreuve de philosophie, et une épreuve orale terminale.
l introduit, en outre, une part de contrôle continu dans l’évaluation des enseignements pour la délivrance du baccalauréat.
En dernier lieu, le décret prévoit que seules les notes des épreuves terminales supérieures ou égales à dix peuvent désormais être conservées, après un échec à l’examen, pendant les cinq sessions qui suivent la première session à laquelle les candidats se sont présentés.

Références : le code de l’éducation, dans sa rédaction issue du présent décret, peut être consulté.

Lire l’intégralité du décret sur Légifrance

Mise à jour : 25 août 2018