Philosophie

Pour l'école de la confiance

Sommaire

{{Pôle Culture et humanités}} 6.1.1 Humanités Enseignement Constitutif : Philosophie et Sciences Humaines L'enseignement des Humanités comporte, comme éléments structurants, un enseignement de la philosophie et des sciences humaines. En articulation avec les théories esthétiques modernes et contemporaines, la philosophie et son corpus nourrissent, tout au long des études, les trois phases de la formation des étudiants : propédeutique (S1 et S2), approfondissement (S3 et S4), réalisation et présentation d'un projet (S5 et S6). Plus précisément, durant ces trois années de formation, en référence à la philosophie, et à son corpus, l'enseignement des Humanités structure de façon à la fois spécifique et transversale la formation intellectuelle des étudiants, ainsi que leur formation méthodologique. En première année, l'enseignement des Humanités vise à l'acquisition, par les étudiants, d'une culture philosophique associée à l'exercice de capacités méthodologiques indispensables : questionner, organiser une pensée, l'exposer à l'écrit comme à l'oral. Cet enseignement aborde des notions fondamentales du corpus de la philosophie générale et de la philosophie de l'art, et inclut des connaissances du domaine de l'esthétique, et des sciences humaines, sans toutefois s'y réduire. Il aborde également des questions qui concernent le monde contemporain en montrant leur incidence et leur actualité dans le design et les métiers d'art. Les semestres 1 et 2 permettent l'étude de questions distinctes et évaluables de manière autonome. En deuxième année, l'enseignement des Humanités élabore et examine un certain nombre de notions transversales des domaines philosophique et esthétique, et, plus spécifiquement, mais non pas exclusivement, du design et des métiers d'art. Il étudie les problèmes que pose la pratique du design et des métiers d'art en recourant à des expérimentations ou des exemples précis, et il veille à l'articulation de ces problèmes à ceux, plus généraux, de la philosophie, des théories esthétiques, notamment modernes et contemporaines. Il permet, en somme, aux étudiants de réfléchir conjointement sur le monde et sur leurs propres pratiques. Les semestres 3 et 4 constituent des séquences distinctes. Le semestre 4 permet d'engager la détermination d'un projet personnel ou collaboratif. En troisième année, l'enseignement des Humanités (Lettres, Philosophies, Sciences humaines) accompagne l'étudiant par un éclairage conceptuel et problématique de ses recherches personnelles, de sa réflexion et de son travail d'écriture. Il peut s'agir alors d'approfondir des notions déjà en partie acquises, ou bien d'aborder des notions nouvelles, notamment celles plus spécifiques à telle ou telle spécialité. Par ailleurs, l'enseignement des Humanités s'associe étroitement à la mise en œuvre du parcours axé sur la sensibilisation à la recherche et aux métiers de l'enseignement. Le semestre 5 est consacré à la rédaction du mémoire du projet, le semestre 6 à sa finalisation et à sa présentation (problématique, expression et communication orales). Une organisation par TD et par suivis personnalisés en co-animation permet d'adapter le niveau d'encadrement de l'étudiant, suivant que celui-ci privilégie une insertion professionnelle, une poursuite d'études en master professionnel, ou en master recherche. Des exemples de supports d'étude : - S1 et S2 (liste indicative) : l'art et la nature, la culture, le langage, l'art et les arts, la technique et les techniques, les sciences et leur application, artisanat et industrie, le rôle social et politique des savants et des artistes, monde moderne et monde contemporain, sens et signification, expression et communication. - S3 et S4 (liste indicative) : progrès et patrimoine, cultures-identités-mondialisation, crise et catastrophe, le réel et le virtuel, la société et l'image, communiquer et transmettre, le travail et les loisirs, les échanges et le lien social, individualisme et communauté, humanisme et transhumanisme, vitesse-urgence-accélération. - S5 et S6 : (liste indicative) : information, fiction, narration, figure, réseau, système-structure-organisme, supports papier et écran, signalétique, code, média, médium, contexte, style, ornement, décoration, mode, style, apparence, parure, pli, enveloppe, peau, visage, corps, luxe, haute facture, marque, accessoire, élégance, fête, spectacle, geste, comportement, mouvement, transparence, séduction, ligne, couleur, lumière, forme, matières et matériaux, nature, écologie, le monde industriel, ville et urbanisme, lieu, milieu, territoire, frontière, passage, horizon, paysage, environnement, seuil, sol, utopie et hétérotopie, scénographie, voyage, objet, chose, produit, dispositif, outil, appareil, machine, expertise, entreprendre, créer, collaborer, atelier, fabrique, laboratoire, fonction et opérationnalité, usage, pratique, affordance, production, création, invention, innovation, programmation et préparation, projet, expérience et expérimentation, fétiche, marchandise, portabilité et inter-opérativité, déchet et recyclage, réparation. Lire l'intégralité de [l'Arrêté du 18 mai 2018 relatif au DN MADE->https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036927524&dateTexte=&categorieLien=id]

Programme de philosophie en DN MADE

Le BTS design a été remplacé par le Diplôme national des métiers d’art et du design (DN MADE), formation en trois ans, qui propose, au sein d’un pôle Culture et humanités où interviennent aussi les lettres, un enseignement progressif de la philosophie, dont le programme est présenté dans l’Arrêté du 18 mai 2018 relatif au DN MADE

Pôle Culture et humanités
6.1.1 Humanités
Enseignement Constitutif : Philosophie et Sciences Humaines
L’enseignement des Humanités comporte, comme éléments structurants, un enseignement de la philosophie et des sciences humaines.
En articulation avec les théories esthétiques modernes et contemporaines, la philosophie et son corpus nourrissent, tout au long des études, les trois phases de la formation des étudiants : propédeutique (S1 et S2), approfondissement (S3 et S4), réalisation et présentation d’un projet (S5 et S6).
Plus précisément, durant ces trois années de formation, en référence à la philosophie, et à son corpus, l’enseignement des Humanités structure de façon à la fois spécifique et transversale la formation intellectuelle des étudiants, ainsi que leur formation méthodologique.

En première année, l’enseignement des Humanités vise à l’acquisition, par les étudiants, d’une culture philosophique associée à l’exercice de capacités méthodologiques indispensables : questionner, organiser une pensée, l’exposer à l’écrit comme à l’oral. Cet enseignement aborde des notions fondamentales du corpus de la philosophie générale et de la philosophie de l’art, et inclut des connaissances du domaine de l’esthétique, et des sciences humaines, sans toutefois s’y réduire. Il aborde également des questions qui concernent le monde contemporain en montrant leur incidence et leur actualité dans le design et les métiers d’art.
Les semestres 1 et 2 permettent l’étude de questions distinctes et évaluables de manière autonome.

En deuxième année, l’enseignement des Humanités élabore et examine un certain nombre de notions transversales des domaines philosophique et esthétique, et, plus spécifiquement, mais non pas exclusivement, du design et des métiers d’art.
Il étudie les problèmes que pose la pratique du design et des métiers d’art en recourant à des expérimentations ou des exemples précis, et il veille à l’articulation de ces problèmes à ceux, plus généraux, de la philosophie, des théories esthétiques, notamment modernes et contemporaines. Il permet, en somme, aux étudiants de réfléchir conjointement sur le monde et sur leurs propres pratiques.
Les semestres 3 et 4 constituent des séquences distinctes. Le semestre 4 permet d’engager la détermination d’un projet personnel ou collaboratif.

En troisième année, l’enseignement des Humanités (Lettres, Philosophies, Sciences humaines) accompagne l’étudiant par un éclairage conceptuel et problématique de ses recherches personnelles, de sa réflexion et de son travail d’écriture. Il peut s’agir alors d’approfondir des notions déjà en partie acquises, ou bien d’aborder des notions nouvelles, notamment celles plus spécifiques à telle ou telle spécialité. Par ailleurs, l’enseignement des Humanités s’associe étroitement à la mise en œuvre du parcours axé sur la sensibilisation à la recherche et aux métiers de l’enseignement.
Le semestre 5 est consacré à la rédaction du mémoire du projet, le semestre 6 à sa finalisation et à sa présentation (problématique, expression et communication orales). Une organisation par TD et par suivis personnalisés en co-animation permet d’adapter le niveau d’encadrement de l’étudiant, suivant que celui-ci privilégie une insertion professionnelle, une poursuite d’études en master professionnel, ou en master recherche.

Des exemples de supports d’étude :

  • S1 et S2 (liste indicative) : l’art et la nature, la culture, le langage, l’art et les arts, la technique et les techniques, les sciences et leur application, artisanat et industrie, le rôle social et politique des savants et des artistes, monde moderne et monde contemporain, sens et signification, expression et communication.
  • S3 et S4 (liste indicative) : progrès et patrimoine, cultures-identités-mondialisation, crise et catastrophe, le réel et le virtuel, la société et l’image, communiquer et transmettre, le travail et les loisirs, les échanges et le lien social, individualisme et communauté, humanisme et transhumanisme, vitesse-urgence-accélération.
  • S5 et S6 : (liste indicative) : information, fiction, narration, figure, réseau, système-structure-organisme, supports papier et écran, signalétique, code, média, médium, contexte, style, ornement, décoration, mode, style, apparence, parure, pli, enveloppe, peau, visage, corps, luxe, haute facture, marque, accessoire, élégance, fête, spectacle, geste, comportement, mouvement, transparence, séduction, ligne, couleur, lumière, forme, matières et matériaux, nature, écologie, le monde industriel, ville et urbanisme, lieu, milieu, territoire, frontière, passage, horizon, paysage, environnement, seuil, sol, utopie et hétérotopie, scénographie, voyage, objet, chose, produit, dispositif, outil, appareil, machine, expertise, entreprendre, créer, collaborer, atelier, fabrique, laboratoire, fonction et opérationnalité, usage, pratique, affordance, production, création, invention, innovation, programmation et préparation, projet, expérience et expérimentation, fétiche, marchandise, portabilité et inter-opérativité, déchet et recyclage, réparation.

Lire l’intégralité de l’Arrêté du 18 mai 2018 relatif au DN MADE

Mise à jour : 8 mars 2019