Visuel du bouquet de services académiques

Philosophie

Programmes de philosophie et culture générale en classes préparatoires rentrée 2016

Épreuves et programmes de philosophie/français en classes préparatoires scientifiques, de philosophie/culture générale en classes préparatoires économiques et de philosophie en classes préparatoires littéraires.

 Programme de culture générale des CPGE économiques et commerciales

Programme de première année
Le programme officiel de première année comporte neuf points :

  • L’héritage de la pensée grecque et latine.
  • Les apports du judaïsme, du christianisme et de l’Islam à la pensée occidentale.
  • L’essor technologique, l’idée de progrès.
  • La société, le droit et l’État modernes.
  • Les figures du moi et la question du sujet depuis la Renaissance.
  • L’esprit des Lumières et leur destin.
  • Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance.
  • Les principaux courants idéologiques contemporains.

Programme de deuxième année pour l’année 2016/2017 (cf. BO n°27 du 7 juillet 2016).
Durant l’année scolaire 2015-2016, le programme de culture générale des classes préparatoires économiques et commerciales, options scientifique, économique et technologique, porte en seconde année sur l’étude du thème suivant : « La parole ».

I — Épreuves écrites
Deux épreuves relèvent de l’enseignement de culture générale : une dissertation et une contraction ou une synthèse de textes.

  • La dissertation de culture générale (4 heures), dont le sujet porte sur la notion de l !année, est préparée conjointement par les professeurs de philosophie et de lettres. Il s’agit d !apprendre à poser et à traiter un problème en saisissant ses enjeux et en mobilisant les connaissances nécessaires.
  • La contraction (2 ou 3 heures) consiste à condenser un texte de 2000/2500 mots en 250 mots, ou de 3000/4000 mots en 400 mots. Contracter, c’est "réduire le volume d’un corps sans en réduire la masse". Il faut restituer en un nombre de mots limités le contenu d’un texte donné en respectant la logique de son argumentation. La contraction ne doit reprendre ni le style ni les tournures du texte original.
  • La synthèse (4 heures) porte sur trois textes qui expriment des approches sensiblement différentes d’un sujet donné comme "la mode", "la sélection à l’université", "l’art contemporain". Il s’agit de confronter synthétiquement ces textes en évitant de porter sur leur point de vue une appréciation personnelle.

II — Épreuves orales
Les écoles de commerce n !ont pas d’épreuve de culture générale à l’oral. Une seule exception : HEC.
Pour l’épreuve de cette école, les candidats préparent un
exposé sur un thème hors programme pendant 30 minutes. Le
passage devant le jury dure 20 minutes durant lesquelles le
candidat traite le sujet sous forme d !exposé (10 minutes) puis
répond aux questions posées par le jury (10 minutes). Celui-ci
peut lui demander de préciser sa pensée ou de la compléter et
lui pose quelques questions concernant des références
culturelles (œuvres, auteurs, mouvements littéraires ou
philosophiques) en rapport avec le sujet. "Le jury est composé
d’un professeur de lettres et d’un professeur de philosophie. "

 Programme de français-philosophie des CPGE scientifiques

Les horaires et les programmes d’enseignement de français-philosophie sont identiques pour les sept voies de première année (M.P.S.I. — P.C.S.I. — P.T.S.I. — B.C.P.S.T. — T.S.I. — T.P.C. — T.B.) et les huit voies de seconde année (M.P. — P.C. — P.S.I. — P.T. — B.C.P.S.T. — T.S.I. — T.P.C. — T.B.). Durant les deux années de préparation, l’enseignement prend appui sur deux thèmes étudiés chacun dans trois œuvres littéraires et philosophiques. Ces thèmes et les œuvres correspondantes sont fixés pour deux ans et renouvelés par moitié chaque année.

Programme 2016-2017 (BO n°26 du 30 juin 2016)

Article 1 - L’enseignement de français et de philosophie dans les classes préparatoires scientifiques durant l’année scolaire 2013-2014, s’appuie notamment sur les thèmes suivants, étudiés à travers les œuvres littéraires et philosophiques précisées ci-après :

Thème 1 : « Le monde des passions »

  1. La Cousine Bette (Honoré de Balzac)
  2. Andromaque (Jean Racine)
  3. Dissertation sur les passions (David Hume) - traduction Jean-Pierre Cléro - (Éditions GF Flammarion)

Thème 2 : « Servitude et soumission »

  1. Discours de la servitude volontaire (La Boétie)
  2. Une maison de poupée (Ibsen) - traduction Eloi Recoing - Babel n°1400 (Actes Sud)
  3. Lettres persanes (Montesquieu)

Article 2 - L’enseignement de français et de philosophie dans les classes préparatoires de technologie industrielle pour techniciens supérieurs (ATS) durant l’année scolaire 2016-2017 s’appuie notamment sur le second thème de l’article 1er, à travers les œuvres mentionnées en 1 et 3 de ce thème.

 Programmes de philosophie des CPGE littéraires

ENS PARIS GROUPE LETTRES (A/L) - Programmes spécifiques à compter du concours 2009.

I - Épreuves écrites d’admissibilité

Les épreuves écrites d’admissibilité comprennent cinq épreuves communes à tous les candidats et une épreuve à option.

  • Épreuves communes :
    Chaque épreuve est affectée d’un coefficient 3.
    Composition de philosophie (durée : six heures).
    Le programme s’articule autour de deux axes : la connaissance (comprenant deux domaines : la métaphysique ; la science) et l’action (comprenant trois domaines : la morale ; la politique, le droit ; l’art, la technique).
    Chaque année un arrêté ministériel détermine un domaine dominant dans chacun des deux axes. Le sujet proposé à l’écrit relèvera de l’un de ces deux domaines dominants.
  • Épreuve à option, au choix du candidat (coefficient 3 ) :
    Commentaire d’un texte philosophique (durée : quatre heures ).
    Programme défini par arrêté ministériel comportant deux textes d’auteurs différents et renouvelé chaque année. L’épreuve porte sur un extrait de l’un ou de l’autre.

II – Épreuves orales et pratiques d’admission

Les épreuves orales et pratiques d’admission comprennent cinq épreuves communes à tous les candidats et une épreuve à option.

  • Épreuves communes :
    Chaque épreuve a une durée d’une demi-heure, comporte une préparation d’une durée d’une heure. Quatre des cinq épreuves communes sont affectées d’un coefficient 2 et une des épreuves communes est affectée d’un coefficient 3. Cette dernière est choisie par le candidat au moment de son inscription.
    L’épreuve porte sur l’ensemble des cinq domaines (la métaphysique ; la science ; la morale ; la politique, le droit ; l’art, la technique) du programme de l’épreuve commune de l’écrit.
  • Épreuve à option, au choix du candidat (coefficient 3) :
    Interrogation sur un texte philosophique.
    Le programme, défini chaque année par arrêté ministériel, porte sur l’ensemble des œuvres de l’un des deux auteurs du programme du commentaire de texte philosophique de l’écrit. L’interrogation porte sur un texte de cet auteur, choisi en dehors de l’oeuvre figurant au programme d’écrit. (durée : trente minutes ; préparation : une heure).

Programme ENS Paris A/L année 207

  • Épreuves écrites d’admissibilité

Composition de philosophie : Les sciences humaines : homme, langage, société.

Épreuve à option : Commentaire d’un texte philosophique

  1. I. Kant, Prolégomènes à toute métaphysique future, trad. Louis Guillermit, Vrin.
  2. G. Berkeley, Trois dialogues entre Hylas et Philonous, trad. G. Brykman et R. Dégremont, Paris, GF.
  • Épreuves orales d’admission :

Interrogation de philosophie : L’épreuve porte sur l’ensemble des six domaines suivants : la métaphysique ; la politique, le droit ; la science ; la morale ; les sciences humaines : homme, langage, société ; l’art, la technique.

Épreuve orale à option = interrogation sur un texte philosophique :
I. Kant, OEuvres de philosophie pratique : Fondement de la métaphysique des moeurs, Critique de la raison pratique, Doctrine du droit et Doctrine de la vertu.

ENS PARIS GROUPE SCIENCES SOCIALES (B/L)

I — Épreuves écrites communes d’admissibilité (coefficient 3)

Composition de philosophie (durée : six heures).
Programme de philosophie du baccalauréat.

II – Épreuves orales communes d’admission (coefficient : 2)

Interrogation de philosophie (durée de préparation de l’épreuve : 1 heure ; durée de passage devant le jury : 30 minutes, dont 20 minutes d’exposé (maximum) et 10 minutes de discussion avec le jury).
Programme de philosophie du baccalauréat.
Type de sujets donnés : notion, formule ou question.
Mode de tirage du sujet : le candidat tire au sort un ticket comportant deux sujets ; il doit choisir l’un d’entre eux et annoncer son choix au jury avant de préparer l’épreuve.

Programme ENS/LSH Lyon 2016/2017

1. Programme commun à tous les candidats :
Les sciences humaines : homme, langage, société..

2. Programme complémentaire pour la spécialité philosophie :

Notions :

  • La religion
  • Le travail.

Auteurs :

  1. Platon, Théétète, Traduction Michel Narcy, Flammarion, GF, 1999, ISBN : 9782080704931.
  2. G. W. F. Hegel, La Philosophie de l’histoire, introduction de 1830-1831, trad. M. Bienenstock (dir.), Livre de Poche, coll. « La Pochothèque », 2009, ISBN : 9782253088523.

LES OBJECTIFS DE FORMATION EN PHILOSOPHIE EN PREMIÈRE ANNÉE DES CPGE LITTÉRAIRES (BO spécial n°3 du 30 mai 2013).

Objectifs de formation

Le cours de lettres première année permet de consolider le travail commencé en classe terminale, dont le double objectif a conduit à favoriser l’exercice réfléchi du jugement et l’acquisition d’une culture philosophique initiale. Il s’agit donc de poursuivre l’effort de réflexion et de lecture, et d’affermir la maîtrise des exercices de dissertation et d’explication de textes inaugurés l’année précédente. Les élèves seront ainsi en mesure d’accéder au bon
usage de l’abstraction, à la position rigoureuse de problèmes précis et à leur traitement argumenté, progressif et cohérent.

Méthodes et compétences

En classe de lettres première année, se familiariser avec la démarche philosophique ne suffit plus. Il faut :

  • entrer plus avant dans la philosophie effective par un travail approfondi sur les
    concepts et par l’étude de quelques œuvres majeures de la tradition ;
  • permettre aux étudiants l’acquisition d’une connaissance claire des enjeux, des
    grandes interrogations, et de textes fondateurs correspondant aux divers domaines structurant le programme selon les deux axes de la connaissance et de l’action.

Les travaux fondamentaux qui regroupent en effet de manière synthétique, s’ils sont réussis, des compétences essentielles et variées que l’on peut expliciter, et qui témoignent directement du travail de lecture et de réflexion entrepris par leurs auteurs, demeurent :

  • la dissertation ;
  • l’explication de texte ;
  • les exercices oraux qui leur correspondent.

Les étudiants doivent donc être capables de faire une dissertation et une explication de texte en satisfaisant aux critères suivants, qui constituent de véritables compétences disciplinaires :

  • respect rigoureux des sujets et des thématiques proposés ;
  • position d’un problème précis, cernant exactement le sujet, et exposition des
    modalités de sa résolution ;
  • construction d’une progression dialectique cohérente ;
  • analyses argumentées et précises, sans contradiction interne, et articulées les unes aux autres ;
  • utilisation pertinente des concepts ;
  • capacité spéculative et rigueur démonstrative ;
  • mobilisation adéquate des références philosophiques et culturelles pour faire avancer la réflexion ;
  • réflexion philosophique d’une certaine ampleur sur des documents ou matériaux non philosophiques ; les étudiants doivent s’intéresser au réel dans sa diversité tout en refusant la pure description.
Mise à jour : 11 novembre 2016