Visuel du bouquet de services académiques

Philosophie

Mise à disposition auprès de la Polynésie française rentrée d’août 2018

Le BO n°36 du 26 octobre 2017 présente les conditions dans lesquelles seront déposées et instruites, pour la rentrée scolaire d’août 2018, les candidatures à une mise à disposition auprès de la Polynésie française, entre le 31 octobre 2017 et le 13 novembre 2017.

La présente note de service a pour objet d’indiquer les conditions dans lesquelles sont déposées et instruites, pour la rentrée scolaire d’août 2018, les candidatures à une mise à disposition auprès de la Polynésie française.

Les personnels enseignants du second degré, d’éducation et les psychologues de l’éducation nationale mis à la disposition du gouvernement de la Polynésie française, restent placés sous l’autorité hiérarchique du ministre de l’éducation nationale et de son représentant, le vice-recteur de la Polynésie française, qui assure la gestion de leur carrière en lien avec la direction générale des ressources humaines (DGRH).

Ils exercent leur mission d’enseignement sous la responsabilité du ministre chargé de l’éducation de la Polynésie française. Ils sont affectés sur des postes précis, pour une durée limitée à deux ans, renouvelable une seule fois.

La Polynésie française bénéficie d’une compétence générale en matière d’organisation des enseignements. Les établissements scolaires dans lesquels ces personnels remplissent leurs missions relèvent de cette compétence. Les enseignements qui y sont dispensés conduisent aux diplômes nationaux. Aussi, les cursus, les référentiels et la validation finale des diplômes nationaux sont de la compétence du vice-recteur et certifiés par lui. Ces personnels sont rémunérés par le vice-rectorat sur le budget du ministère de l’éducation nationale.

Tous les personnels enseignants du second degré, d’éducation et les psychologues de l’éducation nationale titulaires peuvent faire acte de candidature afin d’obtenir une mise à disposition (MAD) en Polynésie française. Les fonctionnaires stagiaires 2017-2018 qui doivent obtenir une première affectation ministérielle en qualité de titulaire à la rentrée scolaire 2018 peuvent également faire acte de candidature, mais devront aussi obligatoirement participer au mouvement national à gestion déconcentrée.

Lire la note de service dans le BO n°36 du 26 octobre 2017

Mise à jour : 27 octobre 2017