Visuel du bouquet de services académiques

Philosophie

Les épreuves de philosophie au CAPES externe

Les épreuves sont notées de 0 à 20. Pour toutes les épreuves, la note zéro est éliminatoire.

Le fait de ne pas participer à une épreuve ou à une partie d’épreuve, de s’y présenter en retard après l’ouverture des enveloppes contenant les sujets, de rendre une copie blanche, d’omettre de rendre la copie à la fin de l’épreuve, de ne pas respecter les choix faits au moment de l’inscription ou de ne pas remettre au jury un dossier ou un rapport ou tout document devant être fourni par le candidat dans le délai et selon les modalités prévues pour chaque concours entraîne l’élimination du candidat.

L’ensemble des épreuves du concours vise à évaluer les capacités des candidats au regard des dimensions disciplinaires, scientifiques et professionnelles de l’acte d’enseigner et des situations d’enseignement.

 Épreuves écrites d’admissibilité

  • Composition de philosophie

Durée : 5 heures
Coefficient 1

La composition de philosophie permet d’évaluer la capacité du candidat à reconnaître et à formuler un problème philosophique, à en envisager une solution pertinente et à présenter celle-ci de façon critique, claire et rigoureuse. Elle constitue un exposé académique qui associe des connaissances disciplinaires spécifiques à des savoirs issus du domaine des sciences, des arts, de l’histoire et de la culture.

Formulé comme une question, une notion ou un groupe de notions, le cadre du sujet renvoie aux programmes de philosophie des classes terminales des lycées.

  • Explication de texte

Durée : 5 heures
Coefficient 1

L’explication de texte permet d’évaluer les capacités pédagogiques et didactiques du candidat, et notamment sa compréhension et son analyse d’un argument dont il lui appartient de dégager la dimension problématique.

Le texte proposé à l’étude appartient au corpus des auteurs des programmes de philosophie des classes terminales des lycées (toutes séries confondues). La connaissance du contexte théorique et des débats auxquels se rattache le texte proposé est valorisée, ainsi que la capacité à en rapporter l’argumentation à une expérience effective, épistémologique, sociétale ou culturelle.

L’épreuve permet au candidat de mettre ses savoirs en perspective et de manifester un recul critique vis-à-vis de ces savoirs.

 Épreuves orales d’admission

Les deux épreuves orales d’admission comportent un entretien avec le jury qui permet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer avec clarté et précision, à réfléchir aux enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux que revêt l’enseignement du champ disciplinaire du concours, notamment dans son rapport avec les autres champs disciplinaires.

  • Épreuve de mise en situation professionnelle : élaboration d’une séance de cours

Durée de préparation : 5 heures
Durée de l’épreuve : 1 heure (exposé : 30 minutes maximum, entretien avec le jury : 30 minutes maximum)
Coefficient : 2

L’épreuve consiste à élaborer une séance de cours comprise dans un projet de séquence d’enseignement. Elle s’inscrit dans le cadre des programmes des classes terminales des lycées toutes séries confondues.

Le candidat a le choix entre deux sujets proposés sous la forme d’une question, d’une notion ou d’un groupe de notions. Il traite le sujet choisi en le plaçant dans la perspective d’une séance de cours conduite dans une classe. Le jury évalue sa capacité à élaborer un propos à la fois rigoureux, pertinent et convaincant.

L’entretien avec le jury permet de s’assurer que la maîtrise de la discipline se conjugue avec la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, à se représenter la diversité des conditions d’exercice de son métier futur, à en connaître de façon réfléchie le contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.

  • Analyse d’une situation professionnelle : analyse d’une séance de cours

Durée de la préparation : 2 heures 30
Durée de l’épreuve : 1 heure (exposé du candidat : 30 minutes maximum, entretien avec le jury : 30 minutes maximum)
Coefficient 2

L’épreuve permet d’évaluer les connaissances philosophiques du candidat, mais aussi ses compétences didactiques et pédagogiques. Elle s’inscrit dans le cadre des programmes des classes terminales des lycées, toutes séries confondues.

Le dossier proposé au candidat comprend deux types de documents :

- d’une part, l’ensemble des textes réglementaires régissant l’enseignement de la discipline (programmes et attendus, circulaires concernant le baccalauréat) et, le cas échéant, des extraits de manuels, voire des travaux d’élèves,

- d’autre part, un choix de deux textes d’environ une page chacun, dont les auteurs appartiennent à deux périodes différentes des programmes des classes terminales des lycées, toutes séries confondues.

Le candidat choisit et explique l’un des deux textes en montrant comment il le destine aux élèves des classes terminales. Dans son cheminement, il justifie face au jury les choix à la fois théoriques, didactiques et pédagogiques qu’il a effectués. Il souligne notamment le rapport entre son explication, les objectifs pédagogiques de cette dernière et les textes réglementaires qui régissent l’enseignement de la discipline.

Mise à jour : 3 octobre 2014