Philosophie

Vous êtes ici : Accueil > Actualités >

Sommaire

Séminaire Réfractaires. Penser la résistance à l’incorporation sociale et politique, à Amiens, nouvelles dates à venir

Céline Hervet, maître de conférences en philosophie à l’UPJV L’UPJV est l’Université de Picardie Jules Verne. d’Amiens, CURAPP-ESS, avec le Collège international de philosophie, organise un séminaire "Réfractaires. Penser la résistance à l’incorporation sociale et politique" à Amiens. de nouvelles dates seront bientôt précisées.

 Présentation

S’inscrivant dans une approche sensible et matérielle du politique, ce séminaire sera consacré à l’élucidation d’une figure, le réfractaire, inspirée d’un motif biblique qui réapparaît dans l’œuvre de Hobbes. Lieu d’une inversion, où la justice divine s’exerce à rebours de la justice des hommes et où la pierre réfractaire qui divise et qui brise devient celle qui rassemble et qui consolide, la pierre angulaire, fondatrice de l’édifice, ce motif connaît une carrière ambivalente. Chez Hobbes, tout comme la pierre impossible à polir, l’individu réfractaire, contrevenant à la loi naturelle de complaisance et d’accommodement, doit être purement et simplement rejeté.
Il s’agira de saisir le sens philosophique d’une métaphore ressurgissant constamment au fil de l’histoire des idées. Stigmate puis mot d’ordre revendiqué depuis tous les bords politiques en particulier au XVIIIe et au XIXe siècle, le réfractaire peut ainsi être vu comme l’envers de l’incorporation sociale et politique, non pas sous la forme subie d’une exclusion, mais sous l’aspect actif et dynamique d’une résistance au jeu social menaçant d’enrayer la mécanique des échanges économiques. Nous évoquerons alors les modalités de rejet des réfractaires par lesquelles la société se défend contre ceux qu’elle considère comme ses ennemis.
Le terme réfractaire suppose d’autre part une analogie entre des conduites humaines et des propriétés matérielles, ce qu’impliquent ses usages dans les domaines technique, physique et médical. La matérialité incompressible de ces corps résistant à la fusion, ou de ces matériaux impossibles à assimiler ou à recycler s’oppose alors aux modèles contemporains de fluidité, de flexibilité, d’adaptation permanente ou encore de plasticité. Tout comme l’individu réfractaire faisait obstacle à la circulation des richesses et aux échanges économiques, le matériau réfractaire représente une entrave aux métabolismes sociaux et environnementaux. Les corps réfractaires, individus et matériaux, travaillent ainsi en profondeur la viabilité du corps social et politique.

Les séances sont reportées à des adtes ultérieures non encore définies

 Programme

  • Lundi 2 mars : Réflexions sur un motif biblique et son retour à l’époque moderne, Charles-André Fogielman, docteur en sciences religieuses, Collège des Bernardins, et Céline Hervet, maître de conférences en philosophie à l’UPJV L’UPJV est l’Université de Picardie Jules Verne. d’Amiens, CURAPP-ESS
  •  ??? : Plastique ou réfractaire ? deux modèles pour al compréhension du cerveau : enjeux épistémologiques et socio-politiques, Jean-Claude Dupont, professeur d’histoire et philosophie des sciences, université de Picardie Jules Verne, CHSSC
  •  ??? : Adolescences réfractaires. École buissonnière et contestation de l’ordre scolaire, Étienne Douat, maître de conférences en sociologie, université de Poitiers, GRESCO
  •  ??? : Matériaux réfractaires et risques sanitaires, politiques et sociaux. L’exemple de l’amiante, Pascal Marichalar, chargé de recherches au CNRS, Iris-EHESS
  •  ??? : Le réfractaire comme obstacle à la circulation des flux. La question des métabolismes urbains, Sabine Barles, professeure en urbanisme et aménagement, université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Géographie-Cités
  •  ??? : Autour des réfractaires de Jules Vallès, Marie-Françoise Montaubin, professeure en littérature française à l’université de Picardie Jules Verne, CERCLL
Mise à jour : 23 mars 2020