Visuel du bouquet de services académiques

Philosophie

Vous êtes ici : Accueil > Formation > Formation continue >

Ouverture à tous de certains stages de la formation de l’académie de Paris

L’académie de Paris ouvre à des collègues qui ne sont pas nécessairement inscrits, et qui ne sont pas nécessairement de l’académie de Paris, différents stages de formation en philosophie.

Chers collègues

Nous organisons différents stages de formation sur l’académie de Paris, stages que nous ouvrons au plus grand nombre : à des collègues qui ne sont pas nécessairement tous inscrits, ou qui ne sont pas nécessairement de l’académie de Paris}, mais qui souhaiteraient et pourraient venir à un des moments des journées de formation. Vous savez qu’il peut arriver que peu de collègues soient présents aux journées de formation alors que nous avons sollicité des conférenciers passionnants et qui ont beaucoup travaillé, ce qui est toujours embarrassant.

Dans ces journées, il s’agira d’analyser la notion même de perception : quelles connaissances met-elle en œuvre ? Suppose-t-elle des instruments spécifiques ? Quelles sont éventuellement ses limites ?

- Mardi 25 novembre : de 9 à 12 h, introduction générale sur la perception assurée par Hadi Rizk, et de 14 à 17 h, Guillaume Pigeard de Gurbert analysera à partir de l’opposition que développe Maurice Merleau-Ponty entre l’écran cinématographique et le champ perceptif, l’articulation du champ et du hors-champ au cinéma.

- Jeudi 27 novembre : de 9 à 12h, Philippe Choulet travaillera sur la perception et ses mutilations (aveugles, sourds, muets) notamment à partir de textes de Diderot et de Wittgenstein, enfin Jean Marc Lévy Leblond abordera les rapports entre science et perception de 14h30 à 17h30 en travaillant notamment la question des instruments scientifiques et techniques qui permettent tout aussi bien de révéler comme de masquer ce que l’on ne peut pas toujours considérer comme des "données".

Il suffit de dire à l’accueil du lycée Louis le grand qu’on vient assister au stage sur la perception.

  • A partir du 2 décembre : cinq séances de deux heures le mardi de 15h à 17h au Lycée Lavoisier, avec Gilbert Cabasso (mardi 2 décembre, mardi 27 janvier, mardi 10 mars, mardi 7 avril, mardi 26 mai) de mise en commun de nos difficultés intitulées Obstacles et difficultés dans la construction d’un cours de philosophie.

Il s’agira de définir, dans la première séance, en concertation avec les collègues présents, les types de difficultés rencontrées dans la construction des cours : problématisation, références aux auteurs, approches notionnelles, transitions, recours à l’exemple, actualisation des références, actualisation des connaissances. Il s’agira aussi de réfléchir à la manière dont pourrait s’articuler la poursuite du cours et le travail spécifique demandé aux élèves : dissertation, fiche de lecture, regroupement de textes... Il faudra également penser au rôle et au statut particuliers de la correction des devoir dans l’organisation générale du cours.

Les séances ne peuvent se concevoir sans une véritable mise en commun de nos problèmes et des moyens de les résoudre, autant que du partage de nos ressources, des sites et des ouvrages auxquels nous pouvons nous référer, des approfondissements souhaités.
Nous souhaiterions constituer comme une base de données qui mettrait en commun nos questionnements et nos pistes de réflexions.

  • Le 3 et le 6 février, avec Étienne Lamothe, deux journées interdisciplinaires SES/philosophie sur le thème Individu et société.

Merci de bien vouloir relayer ces informations à ceux dont vous pensez qu’ils seraient intéressés par ces stages.

Très cordialement,
Emmanuelle Huisman Perrin

Mise à jour : 25 novembre 2014